On vous inspire : suggestions de fines herbes et de plantes comestibles

Publié le 13 mai 2019 • Inspiration
Logo Facebook Partager sur Facebook

Vous vous demandez ce que vous allez planter ce printemps dans votre espace vert? On vous suggère quelques idées savoureuses auxquelles vous n’avez peut-être pas pensé!

  • La ciboulette demande le plein soleil mais tolère la mi-ombre. Un bon apport de compost lui est favorable. Plante de fraîcheur, l’arrosage en période de sécheresse est essentiel. Une taille de rajeunissement des plants en fleurs assure de nouvelles pousses de quatre à six semaines plus tard.
  • La sauge demande le plein soleil. Peu exigeante en nutriments, elle tolère assez bien un sol sec mais apprécie une bonne irrigation en période de sécheresse. Pendant la saison estivale, un tiers de la longueur des tiges en fleurs peut être taillé. Au printemps, un rabattage à 10-15 cm du sol est bénéfique.
  • Le thym demande le plein soleil. Cette plante affectionne les sols bien drainés car elle tolère la sécheresse. Pour conserver un port compact, pratiquez le rabattage de moitié des tiges de l’année précédente.
  • La menthe est vivace mais envahissante par ses racines. La culture en pot en pleine terre est recommandée.
  • Si vous souhaitez jardiner des légumes, assurez-vous de choisir des plants qui sont déjà bien avancés en terme de croissance.
  • Petit arbuste fruitier, le bleuetier « Patriot » au feuillage décoratif automnal est une variété autofertile. Très rustique, il s’adapte aux différents sols en autant que le drainage soit adéquat.  Pour assurer une bonne récolte, le plein soleil est essentiel à cet arbuste très productif.
  • La rhubarbe aux tiges savoureuses se plante aussi à l’automne.  Se rappeler que les feuilles sont toxiques.
  • Les vivaces aux fleurs comestibles orneront dès maintenant votre saillie : hémérocalles, hostas, mauves, et chrysanthèmes qui attirent les insectes pollinisateurs à l’automne. Moins connue, la reine des prés est spectaculaire.
  • Dès le printemps, certains bulbes, en plus d’enjoliver le jardin, auront des effets bénéfiques : les crocus attrayants pour les insectes pollinisateurs, les tulipes comestibles et l’ail à l’effet répulsif pour les insectes indésirables.

Pour encore plus d’idées originales, consultez le Carnet horticole et botanique d’Espace pour la vie :

Potager et fines herbes : qu’est-ce qu’on mange?

Articles connexes

Lire la suite

L’apiculture urbaine

Les pollinisateurs : leurs besoins et leur rôle Plusieurs insectes et petits animaux, parmi lesquels on retrouve les mouches, les coléoptères, les petits rongeurs, les guêpes et les abeilles, jouent un rôle crucial dans notre alimentation. Ils sont appelés : les pollinisateurs. Le cas de l’abeille domestique Apis mellifera L’apiculture consiste à fournir abri, lieu […]