Ouvrir le menu Fermer
Fermer Fermer

Comment ça marche?

Objectifs de la carte interactive

  1. Localiser les espaces disponibles pour l’appropriation citoyenne : les arbres à arroser, les carrés d’arbre à verdir et les saillies de trottoir où jardiner.
  2. Découvrir les espaces verdis par les résidants du quartier.
  3. Inscrire les initiatives de groupe déjà réalisées par les citoyens : les jardins de rue et les ruelles vertes.

Pour effectuer une recherche

Le moteur de recherche vous permet de préciser votre requête, une fois que vous avez sélectionné le type d’espace à afficher.

Vous pouvez visualiser les résultats sur la carte interactive ou sur une liste.

Pour inscrire votre initiative

Sélectionnez le type d’espace que vous souhaitez vous approprier.

Précisez le lieu (adresse civique, nom de la rue, nom de la ruelle, nom d’un participant déjà inscrit, etc.).

Cliquez sur l’icône correspondant à l’espace choisi.

Remplissez le formulaire pour devenir membre de l’escouade verte.

Ruelles vertes et jardins de rue

Puisque les ruelles vertes et les jardins de rue sont des projets collectifs, plus d’un participant peut s’identifier sur une même initiative.

Suivez les mêmes étapes que pour inscrire une initiative.

En tout temps, vous pouvez revenir au tutoriel en cliquant sur l’icône question-mark

Fermer Fermer
Rechercher

Sélectionnez les types d’Espaces à afficher

Espaces à verdir

Carré d'arbre Carré d'arbre
Jardin de rue Jardin de rue
Ruelle verte Ruelle verte
Saillie ou banquette Saillie ou banquette

Espaces verdis

Initiative citoyenne Initiative citoyenne

Rechercher un espace, une rue ou un membre de l'escouade verte

Fermer Fermer

Me connecter à mon compte

Faites comme chez vous

Conseils de jardinage

Règles d’aménagement

Pour assurer la sécurité des citoyens et contribuer à la protection de votre espace verdi, merci de respecter les règles suivantes :

  • Laissez un espace libre (sans végétaux ou objets ornementaux) d’environ 20 cm entre votre aménagement et la rue ainsi qu’entre votre aménagement et la bordure du trottoir
  • Les bordures, clôtures ou bacs de plantation utilisés ne doivent pas mesurer plus de 30 cm de hauteur
  • Si vous installez des éléments décoratifs ou de balisage (bordures, clôtures, bacs, murets, roches décoratives, etc.), n’oubliez pas qu’ils devront être retirés à l’automne afin de protéger vos aménagements en plus de contribuer à réduire les risques d’accidents de bris de nos équipements.
  • La hauteur maximale de vos végétaux est d’un mètre
  • Assurez un entretien adéquat de votre aménagement afin que vos végétaux ne nuisent pas à la circulation des piétons ou à la visibilité des automobilistes
  • Ajoutez votre propre terre à votre espace de plantation, surtout si vous faites de la culture potagère
  • Seule l’utilisation de bio-pesticides est autorisée
  • Nous vous demandons de bien vouloir nettoyer et fermer votre jardinet au 1er novembre

Il est interdit : de faire pousser des plantes grimpantes dans les carrés d’arbre, de planter des arbres sur l’espace public, de faire pousser de la citrouille, du melon, du maïs, du concombre, du tabac, des tournesols géants, du datura et toutes plantes toxiques, grimpantes ou hautes (de plus d’un mètre).

À vos marques, prêts, jardinez!

Conseils du printemps

  • Lorsque vous plantez au printemps, assurez-vous de mettre les plantes les plus fragiles au centre de votre aménagement, en autant qu’elles soient suffisamment hautes pour être visibles.
  • Nettoyez les vieilles feuilles qui n’ont pas été taillées à l’automne.
  • Remuez la terre, sur 20 à 30 cm de profondeur, pour aérer le sol avant que vos plantes ne prennent toute la place.
  • Ajoutez du compost en l’incorporant dans les premiers centimètres de sol.
  • Choisissez vos végétaux en fonction du niveau d’ensoleillement et de la grandeur de votre espace pour leur assurer une bonne croissance.
  • Couvrez le sol d’un paillis organique.

Bon à savoir : dès le printemps, certains bulbes, en plus d’enjoliver le jardin, auront des effets bénéfiques : les crocus attrayants pour les insectes pollinisateurs, les tulipes comestibles et l’ail à l’effet répulsif pour les insectes indésirables.

Quelques conseils horticoles spécifiques au type d’espace que vous verdissez.

Carrés d’arbre Carrés d’arbre
  • Il est interdit de planter un ou des arbres sur le domaine public.
  • Pour contribuer à la bonne croissance des arbres sur rue, il est interdit de faire pousser des plantes grimpantes dans les carrés d’arbre.
  • Pour faire des choix de végétaux judicieux, évaluez le niveau d’ensoleillement et mesurez l’espace disponible pour calculer le nombre de plantes à utiliser en vous servant de la distance de plantation ou de la largeur à maturité des plantes sélectionnées.
  • Avant de planter, aérez le sol en remuant la terre à l’aide d’une bêche, environ 20 à 30 cm de profondeur.
  • Incorporez du compost à votre mélange de terre : il améliore la qualité du sol et constitue un apport nourricier pour les plantes.
  • Certains couvre-sols s’adaptent bien aux situations ombragées sous les arbres : vinca, adjuga, pachysandra, alchemille, luzule.
  • Pour diminuer l’arrosage et limiter la croissance des mauvaises herbes, couvrez le sol d’un paillis organique : écales de cacao, copeaux ou résidus de déchiquetage, paillis de résineux. Recommandé pour les jardins de vivaces et d’arbustes, mais déconseillé pour les couvre-sols.
Saillies et banquettes Saillies et banquettes

Suggestions de plantation

Fleurs, petits fruits, petits légumes communs et herbes aromatiques (ciboulette, thym, origan, romarin, mélisse, haricot, tomate cerise, piment, blette, laitue, chou, carotte, radis)

Règles et conseils

  • Il est interdit de planter un ou des arbres sur le domaine public.
  • Pour faire des choix de végétaux judicieux, évaluez le niveau d’ensoleillement et mesurez l’espace disponible pour calculer le nombre de plantes à utiliser en vous servant de la distance de plantation ou de la largeur à maturité des plantes sélectionnées.
  • Avant de planter, aérez le sol en remuant la terre à l’aide d’une bêche, environ 20 à 30 cm de profondeur.
  • Incorporez du compost à votre mélange de terre : il améliore la qualité du sol et constitue un apport nourricier pour les plantes.
  • Pour diminuer l’arrosage et limiter la croissance des mauvaises herbes, couvrez le sol d’un paillis organique : écales de cacao, copeaux, résidus de déchiquetage, paillis de résineux. Recommandé pour les jardins de vivaces et d’arbustes, mais déconseillé pour les couvre-sols.
  • Pour faciliter le passage des piétons à travers une banquette, n’hésitez pas à installer des dalles ou des pas japonais.
  • L’utilisation des plantes résistantes aux maladies et aux ravageurs assurera une plus grande longévité de vos aménagements.
  • Pour apporter de la biodiversité à votre aménagement, combiner les plantes ornementales et comestibles.
  • Agencer des plantes à floraison printanière et automnale pour colorer votre jardin durant toute la saison.
  • Ajouter des plantes mellifères à votre aménagement pour attirer les pollinisateurs.
  • Un jardin bien entretenu devient un jardin en santé : éliminez les mauvaises herbes, enlevez les plants malades ou les fleurs fanées.
Suggestions de fines herbes et de fleurs comestibles
  • La ciboulette demande le plein soleil mais tolère la mi-ombre. Un bon apport de compost lui est favorable. Plante de fraîcheur, l’arrosage en période de sécheresse est essentiel. Une taille de rajeunissement des plants en fleurs assure de nouvelles pousses de quatre à six semaines plus tard.
  • La sauge demande le plein soleil. Peu exigeante en nutriments, elle tolère assez bien un sol sec mais apprécie une bonne irrigation en période de sécheresse. Pendant la saison estivale, un tiers de la longueur des tiges en fleurs peut être taillé. Au printemps, un rabattage à 10-15 cm du sol est bénéfique.
  • Le thym demande le plein soleil. Cette plante affectionne les sols bien drainés car elle tolère la sécheresse. Pour conserver un port compact, pratiquez le rabattage de moitié des tiges de l’année précédente.
  • La menthe est vivace mais envahissante par ses racines. La culture en pot en pleine terre est recommandée.
  • Si vous souhaitez jardiner des légumes, assurez-vous de choisir des plants qui sont déjà bien avancés en terme de croissance.
  • Petit arbuste fruitier, le bleuetier « Patriot » au feuillage décoratif automnal est une variété autofertile. Très rustique, il s’adapte aux différents sols en autant que le drainage soit adéquat.  Pour assurer une bonne récolte, le plein soleil est essentiel à cet arbuste très productif. 
  • La rhubarbe aux tiges savoureuses se plante aussi à l’automneSe rappeler que les feuilles sont toxiques.
  • Les vivaces aux fleurs comestibles orneront dès maintenant votre saillie : hémérocalles, hostas, mauves, et chrysanthèmes qui attirent les insectes pollinisateurs à l’automne. Moins connue, la reine des prés est spectaculaire.
  • Dès le printemps, certains bulbes, en plus d’enjoliver le jardin, auront des effets bénéfiques : les crocus attrayants pour les insectes pollinisateurs, les tulipes comestibles et l’ail à l’effet répulsif pour les insectes indésirables.

D’autres ressources utiles à consulter

Plusieurs de nos recommandations proviennent des sites web ci-dessous. Poursuivez vos découvertes et améliorez vos pratiques de jardinage en les consultant plus en profondeur. Bon jardinage!