Combattre l’herbe à poux

Logo Facebook Partager sur Facebook

Qu’est-ce que l’herbe à poux?

L’herbe à poux est une plante annuelle très commune au Québec. On l’observe de mai à octobre dans des milieux peu fertiles.

Où la retrouve-t-on?

En milieu urbain, elle pousse dans des terrains vagues, le long des trottoirs et des rues pavées ainsi que sur des terrains résidentiels. La floraison et la production de pollen débutent à la mi-juillet, et la plante meurt avec les premières gelées de l’automne.

Comment la reconnaître?

On reconnaît l’herbe à poux par ses feuilles dentelées, semblables à celles des carottes. Elle peut atteindre jusqu’à un mètre de hauteur.

Pourquoi s’en préoccuper?

Le pollen de l’herbe à poux, transporté par le vent sous la forme d’une fine poussière, est responsable de réactions allergiques chez les personnes y étant sensibles. Il s’agit de la première cause de rhinite saisonnière (rhume des foins) affectant près d’un million de Québécois de juillet à octobre. Le contrôle de l’herbe à poux est donc une mesure importante pour le maintien de la santé publique.

Important : il ne faut pas confondre l’herbe à poux avec l’herbe à puce, dont les feuilles contiennent une sève corrosive pour la peau. L’herbe à poux ne cause pas de réaction cutanée et peut donc être manipulée sans danger.

Comment se débarrasser de l’herbe à poux?

Les seules options pour se débarrasser de cette plante indésirable sont l’arrachage ou la tonte des plants.

Pour éliminer efficacement l’herbe à poux et limiter la production de pollen, il est recommandé de procéder à deux tontes par année : l’une à la mi-juillet et l’autre à la mi-août.

Important : ne pas mettre les plants au compost ni dans la collecte des résidus verts car les graines peuvent le contaminer et se propager.

Pour prévenir l’implantation et la propagation de l’herbe à poux :

Semez des plantes plus compétitives telles que le sarrasin, le pâturin, le trèfle ou un mélange de prairie dans les sites infestés par l’herbe à poux ou susceptibles de l’être.

Les actions de nos équipes

  1. Dans les parcs : elle est fauchée avec le gazon et arrachée le long des sentiers
  2. Saillie ou autre aménagement : arrachée par nos équipes
  3. Espace vert : à plusieurs endroits, on pratique la gestion différenciée

Prévention : avoir un bon sol en santé, planter d’autre espèce plus désirable et mettre du paillis

Sources :

Articles connexes

Lire la suite

Les papillons de nuit

Les papillons de nuit, souvent perçus comme des insectes ternes, indésirables et inutiles, sont parfois aussi colorés que leurs congénères diurnes. Totalement inoffensifs, ils jouent un rôle important au jardin. Les papillons de nuit : champions de la pollinisation !   Saviez-vous que la majorité des papillons sont nocturnes? En Amérique du nord, on en dénombre plus […]

Lire la suite

L’apiculture urbaine

Les pollinisateurs : leurs besoins et leur rôle Plusieurs insectes et petits animaux, parmi lesquels on retrouve les mouches, les coléoptères, les petits rongeurs, les guêpes et les abeilles, jouent un rôle crucial dans notre alimentation. Ils sont appelés : les pollinisateurs. Le cas de l’abeille domestique Apis mellifera L’apiculture consiste à fournir abri, lieu […]