Hostas

Pour une pelouse originale, verte et écolo

Logo Facebook Partager sur Facebook

Apprenez-en davantage sur la pelouse écologique, les alternatives possibles au traditionnel gazon et l’entretien de vos couvre-sols.

Visionnez la conférence d’Edith Smeesters, biologiste, auteure et conférencière dès maintenant!

  • Introduction 
  • Principes de base du jardinage écologique : débute à 6 minutes 15  
  • Types de couvre-sols à privilégier en fonction de l’environnement : débute à 18 minutes 35
  • Les ravageurs : débute à 1 heure 07

Résumé de la conférence

Principes de base pour une belle pelouse écologique

  1. Choisissez des espèces peu exigeantes et optez pour des mélanges à entretien minimum

Sont à privilégier :

  • fétuques fines (gazonnante et durette)
  • trèfle ou lotier (légumineuses)
  • thym ou achillée
  • mil (à la campagne)

Vous pouvez trouver des mélanges écologiques et tout prêts chez les compagnies Gloco ou Fafard, par exemple.

Thym

Thym

Trèfle blanc

Trèfle blanc

Lotier

Lotier

Entretenez adéquatement votre espace vert 

Sursemez au printemps pour éviter que des plantes sauvages s’installent.

Coupez votre gazon long afin qu’il résiste mieux à la sécheresse et maintienne un système racinaire dense et fort (ce qui limite les «mauvaises herbes »).

Laissez vos déchets de gazon au sol (ou herbicyclage),  ils disparaîtront d’eux-mêmes rapidement.

Les déchets de gazon :

  • représentent une source d’engrais et d’eau bénéfique
  • vous feront économiser du temps et des sacs à résidus verts

Les feuilles mortes :

  • faites la même chose à l’automne avec les feuilles au sol (moins de 2 pouces d’épaisseur)

Ajoutez du compost (terreautage) aux endroits qui en ont besoin.

  • Si vous utilisez de l’engrais naturel, assurez-vous que le pourcentage d’azote, de phosphore et de potasse soit en dessous de 10.

Vérifiez le pH de votre sol : les sols s’acidifient avec les pluies acides et les engrais, alors que les plantes poussent généralement dans un sol ayant un pH entre 6,5 et 7,5.

  • Un pH en-dessous de 6 rendra difficile l’assimilation des minéraux par la plante. Pour retrouver un équilibre, ajoutez de la chaux.

Favorisez la biodiversité et soyez tolérant : les pissenlits sont magnifiques et médicinaux alors que les chenilles deviendront de magnifiques papillons!

Les alternatives à la pelouse traditionnelle

Tout d’abord, il est important de réduire les surfaces gazonnées afin de favoriser la biodiversité.

Si les couvre-sols coûtent plus cher à l’achat que le gazon, ils ont des avantages appréciables :

  1. ils nécessitent nettement moins d’entretien
  2. ils se multiplient très rapidement : l’egopode et le muguet sont deux exemples de plantes envahissantes qui vont rapidement recouvrir vos espaces
  3. ils se divisent très bien, ce qui fait que vous pouvez facilement en donner ou en échanger avec votre voisinage afin d’enrichir la biodiversité de votre milieu de vie!

Voici une liste non-exhaustive de couvre-sols possibles :

  • Bugle rampante
  • Lamier
  • Alchémille
  • Pervenche,
  • Pachysandre
  • Lamiastrum
  • Joubarbe
  • Géranium
  • Cotonéaster
  • Cyprès russe
  • Génévrier

Jovibarda

Jovibarda

Pachysandra

Pachysandra

Lamier

Lamier

Pervenche

Pervenche

Geranium sanguin

Geranium sanguin

Microbiota

Microbiota

Pour d’autres conseils et exemples de couvre-sols à utiliser en fonction du climat, consultez le site du Jardinier paresseux.

Et le paillis dans tout ça?

Le paillis permet également de réduire la superficie de gazon tout en protégeant les racines de vos plantes. Une bonne option est le bois raméal fragmenté (bois de branches broyé). Il attire les vers de terre et favorise les mycorhizes!

Crédit photo de l’ensemble des images utilisées sur cette page : Edith Smeesters

Articles connexes

Lire la suite

Comment récolter et conserver ses semences jusqu’au printemps

Visionnez cette courte vidéo afin d’apprendre à récolter, stratifier et conserver vos semences afin de les planter au printemps prochain. Pour un jardin bien garni, à petit prix!   Résumé du contenu de la vidéo Matériel requis pour la récolte des semences  Sacs en papier brun ou enveloppes  Ciseaux ou sécateurs  Matériel requis pour la stratification et la conservation   Sacs de […]

Lire la suite

Récolter les semences de ses végétaux : c’est facile et économique!

Il est facile, économique et amusant de récolter les semences (graines) des végétaux de plutôt que d’en faire l’achat. Vous pourrez ainsi remplacer les végétaux morts ou ajouter des végétaux à une fosse de plantation dégarnie. Les semences des plantes se présentent essentiellement sous deux formes : dans une capsule sèche ou dans un fruit […]