Récolter ses semences

Comment récolter et conserver ses semences jusqu’au printemps

Logo Facebook Partager sur Facebook

Visionnez cette courte vidéo afin d’apprendre à récolter, stratifier et conserver vos semences afin de les planter au printemps prochain. Pour un jardin bien garni, à petit prix!

 

Résumé du contenu de la vidéo

Matériel requis pour la récolte des semences 

  • Sacs en papier brun ou enveloppes 
  • Ciseaux ou sécateurs 

Matériel requis pour la stratification et la conservation  

  • Sacs de type « ziploc »
  • Papier essuie-tout 
  • Eau 
  • Stylo permanent 
  • Petites enveloppes 

Les différentes étapes à respecter

1. Récolter ses échantillons à l’automne

La récolte des semences (graines) est non seulement amusante, elle est également économique. Elle permet de densifier et de diversifier ses plates-bandes, à faible coût. 

De plus, l’implantation de végétaux provenant de semences retrouvées en nature favorise la conservation du patrimoine génétique horticole qui vous entoure.

2. Extraire les semences 

Les semences des plantes se présentent essentiellement sous deux formes : 

  • Capsules sèches: les capsules prêtes à être récoltées sont généralement brunies. Elles doivent être coupées et conservées dans un sac en papier, à l’abri du soleil et de l’humidité. La majorité des capsules s’ouvriront d’elles-mêmes lorsqu’elles seront à maturité.   

Ex. rudbéckie, aster, asclépiade, pâquerette, marguerite, bourrache, etc. 

  • Fruits charnus: les semences peuvent être récoltées dès que le fruit est mûr. Il suffit d’extraire les graines, de les débarrasser complètement de la chair et de les faire sécher à plat, pendant 2 à 3 jours, en les retournant quelques fois. Les semences sont sèches lorsque la graine craque entre vos doigts.

Ex. smilacinne à grappe, cornouiller, rosier sauvage, fraisier sauvage, arbustes et arbres à fruits (bleuets, aronia, etc.).  

3. Conserver ses semences 

  • Conservez-les dans une enveloppe en papier (elle absorbera l’humidité) et gardez-les dans un endroit sec et frais.
  • Utilisez des pots en verre lorsque les semences sont plus grosses (ex. noix ou haricots). 
  • Évitez de les exposer au soleil.

4. Stratifier ses semences lorsque requis

Les plantes adaptées à notre climat hivernal doivent généralement subir une période de froid pour initier le processus de germination, lors des redoux au printemps. C’est ce que l’on appelle la stratification. Ce processus explique d’ailleurs pourquoi la plupart des plantes vivaces indigènes au Québec peuvent être plantées directement après avoir été récoltées en automne.

Comment stratifier ses semences sans les planter?

Vous devez simplement imiter les conditions naturelles (froid et humidité) qui permettront aux semences d’initier la germination.

  • Avec des sacs de type ziploc et du papier essuie-tout: placez les graines dans deux épaisseurs de papier essuie-tout, humidifiez bien et insérez le tout dans un  sac de type ziploc que vous placerez dans le tiroir du frigo.
  • Avec des contenants à semis : plantez la graine dans un petit contenant à semis, humidifiez bien, insérez le tout dans un sac de type ziploc que vous placerez dans le tiroir du frigo. 

N’oubliez pas d’identifier vos sacs et, une fois par semaine, assurez-vous que le tout n’est pas sec car la semence pourrait mourir. 

5. Le temps de traitement 

Le temps de traitement est différent pour chaque espèce, soit de quelques semaines à des mois, pour les espèces de notre climat. Si vous ne trouvez pas l’information chez un semencier, dans un centre de jardinage ou encore sur internet (attention aux sources!), vous pouvez conserver vos semences au frigo pendant 3 mois sans risque. Assurez-vous toutefois de conserver une certaine humidité.

Pour plus d’informations sur les semis, consultez notre article Comment faire ses semis

Bon jardinage! 🙂 

 

Sources : 

https://www.aiglonindigo.com/blogue-detail/3-choses-au-sujet-des-semences-indigenes-que-les-professionnels-de-l-amenagement-devraient-savoir 

https://jardinierparesseux.com/2016/01/08/ces-semences-qui-quil-faut-traiter-au-froid/ 

https://jardinierparesseux.com/2017/09/12/recolter-ses-propres-semences/#:~:text=Il%20est%20%C3%A9vident%20que%2C%20pour,plante%20doit%20d’abord%20fleurir.&text=C’est%20que%2C%20pour%20obtenir,temps%20de%20produire%20des%20graines. 

Articles connexes

Lire la suite

Comment sonder et mobiliser ses voisins pour un projet de ruelle verte

Le sondage est une étape clé d’un projet réussi. Tous les projets de fermeture partielle ou de verdissement d’une ruelle doivent faire l’objet des résidentes et résidents dont l’arrière-cour donne sur la ruelle. Voici quelques bonnes pratiques pour un sondage efficace et agréable pour tout le monde. Avant de réaliser votre sondage Avant de vous […]

Lire la suite

Conseils pour l’entretien des végétaux : par catégories

Bien connaître les différentes catégories de végétaux et leurs besoins spécifiques vous permettra de mieux entretenir vos plantes et maximiser leur croissance. Voici quelques conseils d’entretien pour les graminées, les arbustes et les herbacées! Les graminées Ces plantes aux tiges longues et au feuillage léger sont résistantes à la sécheresse, au froid et au piétinement. […]