Comment protéger vos végétaux des menaces communes

Logo Facebook Partager sur Facebook

Les plantations sont exposées à des menaces particulières : déneigement, îlots de chaleur et ravageurs urbains. Il est important de les connaître pour adapter les soins à prêter aux végétaux.

Fournir un arrosage adapté
En été, les végétaux sont sujets aux coups de chaleur et aux brûlures, qui peuvent être prévenus par une bonne vigilance envers l’apport en eau :

  • Vérifiez l’humidité du sol en moyenne une fois par semaine, et jusqu’à trois fois par semaine lors des périodes de canicule: enfoncez un doigt dans la terre pour évaluer son taux d’humidité. Si le dessus est humide, mais que le dessous est sec, arrosez. Arrosez en profondeur, vous aurez à le faire moins souvent !
  • Lorsque la plante est déshydratée, ses feuilles tombent vers le bas, sont flétries et molles, de couleur jaune ou d’un vert moins vif. N’attendez pas que la plante présente ces signes de carence en eau, car elle subit déjà des dommages.
  • Arrosez tôt le matin (avant 10 h) ou le soir (après 16 h) pour éviter que le feuillage mouillé ne soit brûlé par le soleil.
  • Arrosez près du pied du plant, évitez d’arroser le feuillage inutilement. Cela prévient les maladies fongiques.
  • Attention : prenez en considération les prévisions météo du lendemain pour évaluer la profondeur de l’arrosage. En général, une bonne pluie qui dure plus de 3 heures en continu équivaut à un arrosage. Une petite averse ne compte pas comme un arrosage !

Dépister les maladies et contrôler les ravageurs
Les végétaux sont exposés à des ravageurs comme le scarabée japonais et à des pathogènes. Ces menaces peuvent être contrées par les moyens écologiques suivants :

  • Remplacez les plants morts ou lourdement affectés par une maladie.
  • Si des ravageurs de grande taille (mammifère ou oiseau) s’attaquent de manière récurrente aux végétaux, construisez une cage avec du grillage à poules et des tiges de bois rigides.
  • Favorisez la présence d’insectes auxiliaires prédateurs en ajoutant des plantes comme les capucines et les graminées. Voici quelques insectes qui seront bénéfiques pour la santé de votre jardin : coccinelle, perce-oreille, carabe, chrysope.
  • Limitez le plus possible l’utilisation de pesticides. Soyez tolérants : il est naturel que des insectes abîment légèrement les plants. Toutefois, si leur utilisation est nécessaire, choisissez des pesticides composés d’ingrédients naturels tels que du savon doux, du bicarbonate de soude ou de l’ail.

Pour plus d’informations sur les insectes bénéfiques et dépister les maladies et les prévenir, veuillez consulter notre article sur le jardinage écologique.

Laisser les « mauvaises herbes » en paix
Toutes les plantes ont un rôle écologique. Les herbes spontanées améliorent la qualité du sol et augmentent la biodiversité. Les tolérer limitera votre investissement en temps et en argent pour vous en débarrasser.

Toutefois, certains végétaux doivent être éradiqués pour des raisons de santé publique. C’est le cas de l’herbe à poux, dont le pollen est la cause principale du rhume des foins. Notez qu’il ne faut pas mettre les plants arrachés au compost, car les graines peuvent le contaminer et germer ailleurs.

Si les mauvaises herbes sont encombrantes, il est possible d’éviter la prolifération en optant pour une couverture au sol :

  • Mettez du paillis et renouvelez la couche de paillis lorsque nécessaire. Vous pouvez fabriquer votre propre paillis à l’aide des tiges séchées des végétaux morts.
  • Ajoutez des végétaux couvre-sol ou des plantes rampantes entre les plants, comme du Sedum linnaeus ou le Festuca rubra.

Entretenir le sol
Tout comme vos plants, votre sol a besoin d’entretien.

  • De temps à autre, aérez le sol avec une binette ou simplement avec vos doigts.
  • Disposez des déchets végétaux que vous ne souhaitez pas conserver au jardin dans un contenant admissible pour la collecte des résidus verts et des feuilles mortes (à l’exception des plantes envahissantes comme l’herbe à poux, qui doivent être mises à la poubelle).

 

Articles connexes

Lire la suite

Récolter les semences de ses végétaux : c’est facile et économique!

Il est facile, économique et amusant de récolter les semences (graines) des végétaux de plutôt que d’en faire l’achat. Vous pourrez ainsi remplacer les végétaux morts ou ajouter des végétaux à une fosse de plantation dégarnie. Les semences des plantes se présentent essentiellement sous deux formes : dans une capsule sèche ou dans un fruit […]

Lire la suite

Aménagez votre espace sur l’espace public : règles à suivre

Aménagez votre espace vert sur l’espace public adéquatement afin d’éviter qu’il ne soit abîmé. Voici quelques trucs à retenir pour que votre espace verdi soit bien protégé ! Les règles d’aménagement que nous vous recommandons de suivre au printemps auront un impact positif lorsque l’hiver reviendra et que nos équipes se remettront à déneiger les […]